Partagez | 
Mar 29 Avr - 11:37
Luce (Lucinda) Omi
avatar


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle:
Particularités:
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 23


Titre
un petit truc

☆★ Nom(s) & prénom(s) complets à donner avant de commencer le tout ! :Lucinda Omi
☆★ Tu me sembles avoir pas mal d'années passées depuis ta naissance .. T'es né(e) quand ? Juste par curiosité. : 3 décembre 1994

☆★ Dis-moi, d'où tu nous viens comme ça ? : Née en France mais je vivais au japon.
☆★ T'aimes les cookies ? T'es allergique aux ordinateurs ? Raconte-moi tout !: J'aime pas les cookies x) non en réalité j'aime pas le chocolat, tout comme j'aime pas les dictatures, les lois et autres bêtises humaine. Je pratique différents art martiaux depuis ma plus tendre enfance, on peut s'en doute dire que j'aime ça. Mon plat préféré est le riz et plus précisément les gâteau de riz. Je mange ma viande cuite sans une goûte de sang, je ne suis pas un vampire ! je ne supporte pas les personnes irrespectueuse, les gens qui parle pour ne rien dire mais j'admire les personnes passionné. L'animal que j'aime le moins est le chat même si je ne leur ferais aucun mal alors que mon animal préféré est le loup. Je suis admirative des garçons qui on une jolie écriture, bref je m'arrête là parce que la liste est long ^^"

☆★ T'aurais pas un petit métier dans le coin ? : métier/occupation du personnage. professeur, étudiants ?
☆★ Tu veux rejoindre les salades ou les tomates ?: groupe choisi parmi ceux disponibles.
☆★ Ah, j'allais zappé ! Tu vas être dans quel dortoir ? : dortoir des garçons ou des filles.


Titre
un petit truc

☆★ Mental du personnage Ҩ Ci-dessous la présentation mentale de votre personnage. Nous vous laissons libre-cours pour le présenter, & n'oublier pas de décrire toutes ses réactions dans diverses situations ! Evitez les personnages avec 0% de défauts & 100% de qualités, n'oubliez pas que personne n'est parfait, à part Mary-Sue & Gary Stu.

réponse ici !

Titre
un petit truc

☆★ Histoire du personnage

Ҩ Mon histoire. Tout me pousse a faire demi-tour, j'aime pas parlé de moi,si on m'avait dit un jour que je devrais remplir un formulaire d'inscription pour aller m'enfermer dans un pensionnat je vous aurais rie au nez. Non mais sans blague je pensais que ça ce réduirait a « nom, prénom, date de naissance » mais je vois que je me suis tromper sur toute la ligne...

Bon... puisque je dois commencer par quelque chose....

Je suis née un trois décembre 1994, à St Flour, un petit village sculpté dans la pierre volcanique du cantal. Je le sais parce que je l'ai vu sur des cartes postal envoyer jusqu'à ma porte de chambre sans aucun expéditeur, il y avait juste écrit mon nom dessus : Lucinda Omi. J'ai souvent espéré que ces nombreuses cartes été envoyé de mes parents resté en France pendant que j'errais dans les sombres couloir de l'haikyo où j'habitais depuis le quatre mars 1995. Serte c'était pas le lieu réveil pour élevé un enfant, mais la question ne se posait pas de toute façon je n'étais pas là pour être élevé mais pour être éduqué. Bref les années on passé et a chacun de mes anniversaire je recevais une petite carte, enfouit dans une enveloppe blanche au bordure doré, il n'y avait pas de « joyeux anniversaire » ni de « on pense a toi ». Non juste le strique minimum, une photo de ma contré natal avec écrit mon nom, histoire sans doute que je n'oublie pas d'où je viens, même si les seuls souvenirs que j'ai de ses lieux provienne de mes fantasmes.

Quand j'étais enfant, j'aimais beaucoup dessiné. Un jour le moine m'a demandé de dessiné mes parents, j'en n'été incapable parce que je ne savait pas a quoi ressemblait des parents, dans les comptes il est écrit que c'est une femme et un homme, mais même en sachant ça je ne fut pas capable de dessiné ma maman et mon papa, alors j'ai prit le pinceau et la feuille blanche. J'ai trempé les poils dans l'encre et j'ai commencé a faire des traits et des ronds. J'y ai passé du temps, environs deux jours, je pense. Je me souviens qu'un soir j'avais loupé l’entraînement je me suis fais sévèrement grondé par le vieux moine, mais quand quelque heure plus tard j'ai frappé a sa porte de chambre pour lui montré mon tableau, et bien pour la première et dernière fois de ma vie je l'ai vu pleuré, mais pas de joie, de tristesse. Je me souviendrais toujours de ses yeux rouge sang et de son air crispé quand il a vu mon dessin, alors comme une enfant de huit ans je me suis mise a pleuré aussi et a lui demander pardon, pardon de le faire pleuré de lui avoir fait du mal. Je pense que je regretterais toute ma vie d'avoir essayer de dessiné mon père et ma mère, j'étais qu'une enfant innocente qui ne savait rien de la vie. Alors j'ai laissé mes doigts me guidé jours et nuits, sans manger, sans boire, sans dormir, juste pour faire plaisir au moine et lui offrir ce qu'il me demandait, être une enfant normale. Alors, je comprends maintenant quel choc ça a du être pour lui quand il a découvert que mes parents étaient pour moi une seule et même personne. Lui. Dieu seul c'est comment je me suis appliqué a faire ce dessin trait pour trait, j'avais prit comme référence une vieille peinture faite par un vieux peintre japonais sans aucun talent mais a huit ans de toute façon je ne pouvais pas faire mieux que lui, alors je me suis concentré sur le petit portrait en acrylique et j'ai recopier. Quand j’eus fini, je me suis dessiné. J'ai bizarrement mis beaucoup moins de temps pour faire mon propre portrait, deux bras, deux jambes, un nez, une bouche et deux yeux et hop le tour était jouer. Je me rends compte maintenant en disant ça qu'a cet âge là je ne m'avais encore jamais vu dans un miroir. J'aurais pus me voir dans le reflet de la rivière ou de l'eau du puits mais j'avais interdiction de mis approché ce fut que bien plus tard que le moine me laissa allez près de se liquide que je ne connaissant que dans les infusions de thé ou imbibé dans une serviette pour la toilette ou la vaisselle. Je me souviendrais toujours de ce jours où il m'a annoncé que maintenant j'étais assez mure pour m’entraîner dehors et feindre les dangers extérieurs, je m'étais dit dans ma petite tête « quel vieux fou, rien ne peut me faire du mal » J'ai regretté cette pensées quelque heure plus tard, quand les pieds baigner dans l'eau translucide, j'ai sentis un corps a la fois chaud et froid se frotté contre ma jambe. Le lac était habité d'algues, alors moi en vrai petite innocente j'ai continuer a m'agiter dans l'eau, en m’éclaboussant et riant au éclat, le visage a la vu du soleil couchant. Le corps s'entrelaçait entre mes chevilles, c'est là que j'ai commencé a flipper. J'ai courut vers la berge le plus vite possible hurlant de toute mes forces, les cheveux plaquer sur mon visage et le cœur battant a m'en rompre la cage thoracique, c'est la que j'ai sentie ses crocs me lacéré le mollet, découpant ma chair avec une facilité déconcertante. J'ai arrêté de courir. Mon premier réflexe fut de regardé mes jambes. L'animal était long et fin, c'est couleur était magnifique, d'un blanc pure rayer par des trancher noir. Je suis resté là fasciné par le spectacle, regardant des effluves de mon sang ce mélanger dans l'eau et partir au loin bercé par le courant. J'ai du perdre connaissance a ce moment là ou alors ma mémoire a juste oublier la suite. Mais de toute façon peut importe ça a du bien ce finir vu que je suis là, assise sur cette chaise saine et sauve.

Je pense pas que m'a vie sois très intéressante a écouter, j'ai rien de fantastique, pas d'ailes qui me pousse dans le dos, pas d'histoire de jambes en l'air très distrayante, juste une petite vie d'enfant normal a quelque détaille près.

Bref, arrêtons les anecdotes.

Donc d'après ce que je sais, ou plutôt de ce que l'on m'a dit, après ma naissance mes parents peu fortuné on du se séparé de moi, c'est pour cette raison que je me suis retrouvé en pleine campagne japonaise pas très loin de Kyoto dans la région de Kansai. Je dois avoué que le lieu est paradisiaque enfin si on aime être perdu en pleine forêt, au sommet d'une montagne avec comme hôtel un vieux temple en ruine. J'avais peut être pas de chauffage, ni d'eau courante et encore moins d'électricité, mais je peut pas me plaindre de mon enfance, non pour dire vrais j'étais heureuse, je ne vivrais peut être plus jamais ça. Même si la solitude peut être pesante parfois, c'est une chose belle au fond, la tranquillité d'être seul avec sois même sans problème extérieur, juste nous même et le reste du monde. Je pourrais jamais donner autant que le moine m'a donner, il m'a appris la vie a l'ancienne, a la dure mais il m'a surtout appris qui j'étais et ça je ne pourrais jamais assez le remercier.
En lisant le règlement, j'ai appris que les armes étaient interdit je me suis permise alors de demander l'autorisation de m’entraîner avec des armes en bois, mais ma demande a été décliné. J'ai pris conscience a ce moment là que j'étais a mille lieu de la vie réelle, active. Je sais que je vais devoir faire un reset de tout ce que le moine m'a appris et je sais que c'est pour mon bien social mais au fond ça représente effacé dix-huit années entière et donc toute mon enfance. Je sais que l'on ne me demande pas d'oublier, juste de m’adapté, mais pour moi l’entraînement est quelque chose de très important, je me rends compte qu'ici je me ferais jamais attaquer par des samouraï vengeur ou tout autre chose que mon tuteur comme vous l'appelé aurait inventé pour me motivé a l’entraînement. Oui, je me rends compte que je peux être dangereuse pour les autres, je m'en suis rendu compte dans le train pour venir jusqu'à ici, quand je me suis posé la question es-ce que je suis capable de tuer ? Ma réponse m'a pas surprise, oui je suis capable de tuer et je suis même capable de tuer par plaisir, car pour moi le combat est un art, une passion, une façon de vivre. Un des policiers qui était sur les lieux au moment de l’incendie m'a demander si j'aurais aimer entré dans l'armé, bizarrement je lui ai répondu non, parce que je ne veux servir aucun autre esprit que le mien, c'est égoïste comme pensé mais au fond, je pense que ça ne sert a rien de ce mettre des barrières en obéissant a des lois que nous dicte les autres, c'est sans doute les mots qu'auraient eux le moine si je lui avais posé la question avait qu'il ne périsse dans l'accident. C'est affreux, les ravages que peuvent faire une pauvre lampe a huile.

Je sourie en repensant au parole du vieux, quand il m'a dit un jour que j'étais née sans cœur, c'est d'ailleurs pour cela que je faisais le meilleur des soldat, parce que je parlais avec trop de contenance a son goût, mais là dessus je pense qu'il se trompe. J'essaye juste de cacher ce que je ressens car ce qui est le plus important c'est ce que les autres ressente. C'est un peu comme l'histoire du pécheur et du prieur, le pécheur passe sa vie a fauter sans jamais ce faire pardonner tendis que le prieur passe sa vie a ce faire pardonner sans jamais fauter. Par définition le prieur est un bon a rien.

....

réponse ici !

Titre
un petit truc

☆★ T'aurais un petit pseudo que t'utilises souvent ou encore, prénom que tu souhaites nous révéler ? Ҩ RoseN

☆★ Un petit âge aussi ? Sinon, approximativement. Si tu veux savoir, pour ma part, j'ai cinquante-quatre ans et j'm'appelle Gérard. Ҩ entre 18 et 21 ans.

☆★ Tu fais du RP depuis longtemps ? Ҩ Euh...aucune idée ? x) je dirais deux ou trois ans...je sais pas trop quand j'ai réellement commencé

☆★ Comment t'as fais pour gagner à cache-cache contre nous ? J'suis sûr que t'as triché en fait, avoue ! Ҩ ahaha ça c'est mon secret !

☆★ Mais on s'en refera une partie ? Ҩ 7 jours sur 7 quand je bosse pas =P

☆★ Un petit mot à nous dire avant de nous quitter ? Ҩ Bouh !
Mar 29 Avr - 12:15
Re: Luce (Lucinda) Omi
avatar
prof ✎ ton poignet craque ? normal.

prof ✎ ton poignet craque ? normal.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 27


Bienvenue ! ^^
Hâte de voir ta fiche terminée-




Ezio Archer  




Cadeau de Jaïna, merci ^-^
Spoiler:
 


Mar 29 Avr - 12:35
Re: Luce (Lucinda) Omi
avatar
sportifs ↔ un kilomètre à pied, ça use, ça uuuse


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle:
Particularités:
Relationships:
sportifs ↔ un kilomètre à pied, ça use, ça uuuse
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23


Bienvenue Lucy!

J'ai hâte de voir la fin de ta fiche *^*
Re: Luce (Lucinda) Omi

Contenu sponsorisé


Luce (Lucinda) Omi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» You grow, you grow like tornado. { Luce & William [X]
» Luce
» Casey et Luce
» ./ Lucinda
» Such a precious toy, boy you’ll be my foil. [Luce & Jim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: Gestion :: Présentation :: Dossiers en cours-