Partagez | 
Ven 21 Mar - 10:03
- Happy morning [Arthémis O. Timur]
avatar
rebelle ʊ wanna fight ?


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Tant qu'on s'amuse, tout est permis~
Particularités:
Relationships:
rebelle ʊ wanna fight ?
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 06/03/2014






Happy Morning









« Mademoiselle Umeko, vous passerez le reste des heures de cours en salle d'étude. Je ne veux plus vous voir dans ma salle de classe. »

Je regarde le prof avec, sans doute, un air légèrement nonchalant sur le visage. Je venais à peine de défaire mon sac de cours qu'il fallait déjà que j'y refourre tout. Et que je passe 1heure et 45 minutes à ne... Rien faire. La journée commence mal, la mauvaise humeur se lit dans mes yeux, je suis mal réveillée, j'ai pas eu le temps de fumer ma clope matinale... Bref, le pied.

Et tout ça pour quoi ? bah pas grand chose. Peut-être un léger mot de travers lorsqu'il avait demandé de bien vouloir s'installer dans le silence. Mais encore, c'était pas si pire...

« Et arrêtez de soupirer. »

La tête encore embrumée je ne prends pas la peine de répondre, alors que l'envie m'en démange. Il est 8h15 du matin, et la seule chose à laquelle je pense c'est aller tirer quelques lattes sur une cigarette. Je baisse la tête en sortant de la pièce, histoire de pas en rajouter une couche et je prends le chemin du bâtiment 1B, en prenant forcément le "raccourcis" qui passe par l'extérieur. Je m'en allume une et un sourire illumine mon visage. C'est pas humain d'être en retard dès le matin. Il me faut toujours un petit temps de réadaptation avant d'atterrir dans la réalité, sinon c'est la merde. Comme aujourd'hui. Je jette mon mégot d'une main lâche sans prendre le temps de regarder s'il y a un cendrier à proximité, je rentre dans le fameux bâtiment et arrive dans la salle d'étude, après 15 bonnes minutes de ballade.

Et là, je tombe dans un silence de mort. Quelques élèves semblent travailler ardemment. Je me demande comment ils peuvent bien trouver la motivation à cette heure-ci. Il y a aussi un surveillant que je n'ai jamais vu auparavant. Un léger sourire se colle au coin de mes lèvres.

« Bonjouuuuur, j'me suis faite sortir du cours d'anglais et j'dois rester là jusqu'à 10h. » lançai-je en cassant l'ambiance studieuse, et posant mon sac dans un bruit sourd sur une des tables du fond.

Je m'assois, pause ma joue dans une main et regarde les papillons voler dans un long soupire. J'aurais pu me prendre un café aussi, tiens, en passant. J'aurais du. Les prochains temps risquent d'être long. Mes affaires trônent sur la table, j'ai la flemme de les sortir. Oui, j'ai décidé de faire ma tête de con et surtout, surtout de ne fournir aucun effort. Avec un peu de chance le surveillent en aura rien à foutre et me laissera compter les moutons jusqu'à la pause.  









Sam 22 Mar - 19:07
Re: - Happy morning [Arthémis O. Timur]
avatar
surveillant # d'où tu m'vires ? vire de là !


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Bisexuel
Particularités:
Relationships:
surveillant # d'où tu m'vires ? vire de là !
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 19





Happy morning? No, Bad morning.
Feat Kinipela Umeko

Il est 8h15, à peine et j'ai quelques élèves à surveiller. Ils sont calmes et travaillent pour la plupart. Je n'ai donc pas grand chose à faire. Mais heureusement j'ai pris un livre pour passer le temps, parce que, c'est que c'est parfois ennuyant le boulot de surveillant.

Ce livre est écrit en grec, je l'ai reçu de la part de ma mère, il n'y a pas longtemps. En ce moment, je n'ai plus trop l'occasion de lire du grec, j'avais bien emporté certains livres qui me plaisaient particulièrement lorsque j'ai quitté la maison familiale, mais je les ai déjà lu plusieurs fois.

J'étais donc content quand j'en ai reçu un nouveau. De plus, il y avait une lettre de ma mère avec. Elle y a écrit qu'elle allait bien mais que je lui manquait beaucoup, il faudra que j'aille la voir lors de mes prochaines vacances. J'y est très vite répondu, précisant que je passerais prochainement à la maison. Car, il faut le dire, de tous les pays que j'ai visités mon préféré reste quand même la Grèce.

Je reprend pied avec la réalité, j'ai bien du rester 5 minutes à fixer ce livre. Je l'ouvre et me met à lire gardant tout de même un œil sur les rares élèves présents dans la salle.

Une petite dizaine de minutes plus tard la porte s'ouvre. Je lâche mon livre du regard et aperçoit une jeune fille de 17-18 ans peut-être. Elle a dû se faire virer de cours, mais, si tôt, c'est plutôt inhabituel. Elle s'avance de quelques pas, fait un petit sourire en coin et dit cassant ainsi l'ambiance calme de la salle:

"Bonjouuuuur, j'me suis faite sortir du cours d'anglais et j'dois rester là jusqu'à 10h."

Ensuite, elle s'installe sur une table du fond et se met à rêvasser. Elle ne prend même pas la peine de sortir ses affaires, les laissant trôner fièrement sur la table. Ça me donne envie de répliquer quelque chose de cinglant. Je préférerais qu'elle face l'effort de sortir au moins sa trousse. Après, elle peut faire ce qu'elle veut tant qu'elle est calme, mais là, rien, nada.

Je ne dis rien si l'élève en question sort ses affaires et est calme. Oui, je suis plutôt indulgent là dessus. Je suis pas chiant pour ça, tant que je peux lire tranquille, ça me va. Mais là, je dois avouer que je commence à m'ennuyer un peu. De l'animation ne me ferait pas de mal, c'est pour ça que je réplique, la regardant:

"Mademoiselle, sortez du travail s'il vous plaît."

J'ai décidé d'être un peu chiant, c'est bien plus drôle comme ça.


© Aki










Arthémis te colle en #cccc00



Lun 24 Mar - 15:13
Re: - Happy morning [Arthémis O. Timur]
avatar
rebelle ʊ wanna fight ?


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Tant qu'on s'amuse, tout est permis~
Particularités:
Relationships:
rebelle ʊ wanna fight ?
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 06/03/2014






Happy Morning









« Mademoiselle, sortez du travail s'il vous plait. »

Je lui lance un regard depuis l'autre bout dans la grande salle d'étude. Un ou deux curieux se sont retournés vers moi, guettant sans doute une réaction quelconque, d'un côté comme de l'autre. Je retiens de justesse un premier coup de sang, préférant lui adresser un léger sourire. Je reste muette, attrape mon sac sur la table. Je le pose sur mes genoux, ouvre la fermeture et y plonge le regard. On va pas commencer à jouer les vilaines rebelles, pas dès le matin. Une exclusion de cours, ça rempli déjà mon quota alors que ça ne fait pas bien plus d'une heure que je suis levée.

Un instant d'hésitation. Je relance un coup d'oeil en direction du surveillant, puis retourne à l'attention au contenu désespérant de mon sac de cours. Si tant est qu'on puisse appeler un tel dépotoire par ce nom. Je finis par me décider à en sortir une trousse pleine de tâches et un block note cornet sur les bords. Oui, je suis un véritable cliché ambulant. Soyons une jeune fille sage et décontractée, obéissant aux ordres des adultes qui ont l'autorité - ou plutôt absolument négligeante sur certains détails. Et puis, je vais faire un effort, il m'a dit "s'il vous plait". C'est mignon un s'il vous plait, surtout vu ma gueule.

Nan je déconne. Je pose le revers de ma main sur mon carnet de feuille, sans même prendre la peine de l'ouvrir à une nouvelle page. Ce n'est pas nécessaire, mon envie de travailler étant tout bonnement inexistante. Ce n'est pas un soupire qui me prend, plutôt une euphorie légère. Cette fois, je relève les yeux vers le surveillant pour le fixer avec un sourire qui découvre mes dents. Je suis un chat avec une souris.

« Et si on en a pas, de travail ? » dis-je, amusée.

Et c'était vrai. Enfin, en partie. Oui j'avais du taff, mais il était resté sur mon bureau à l'internat. Et le prof d'anglais m'avait juste demandé de sortir, sans donner d'autres directives que de faire une petite pause avec ma tête de con. Je continue de regarder Mister. Le pire étant que sa vision n'était vraiment pas désagréable, plutôt beau gosse le mec. Mais à ce moment précis, j'ai tellement envie de l'énerver jusqu'à ce qu'il me foute lui aussi à la porte, que je ne peux m'empêcher d'avoir cette lueur de défi que les ados ont si souvent. Ce n'est pas tant que je suis une idiote sans cervelle. C'est surtout, cette obsession... Elle est où, sa limite, à lui ? Jusqu'où je peux encore aller ?










Ven 25 Avr - 12:04
Re: - Happy morning [Arthémis O. Timur]
avatar
surveillant # d'où tu m'vires ? vire de là !


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Bisexuel
Particularités:
Relationships:
surveillant # d'où tu m'vires ? vire de là !
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 19





Happy morning? No, Bad morning.
Feat Kinipela Umeko

Elle lève les yeux, m’observant, je fais de même. Quelques élèves se retournent, ils veulent certainement connaître l’issue de ce combat silencieux ou presque. Moi aussi, je dois avouer que je suis curieux de savoir jusqu’où elle peut aller, si elle est réellement la “racaille” qu’elle semble être. Elle m’adresse un léger sourire, que je lui renvois. Elle reste muette, peut être réfléchit-elle à la suite des évènements.

Ensuite, elle prend son sac, le pose sur ses genoux et commence à fouiller dedans. Elle finit par relever la tête sans rien en sortir. Elle m'observe deux petites secondes puis retourne à son sac. Elle en sort une trousse, pleine de taches et un bloc-note à moitié défoncé, cela me fait légèrement sourire.

Je pense qu'elle n'a pas du tout envie de travailler, si je dois la supporter jusque 10 h, ça va pas le faire... Je la regarde, elle hésite quelques temps, pose sa main sur son bloc puis soupire doucement. Elle finit par me regarder avec un grand sourire qui me laisse entrevoir ses dents et dit:

"Et si on en a pas, de travail ?"

Ah, elle veut jouer à ça. Elle ne m'aura pas, on me l'a déjà fait plein de fois celle-là et ceux qui ont essayé ont toujours fini par la fermer et ce n'est pas maintenant que ça va changer. J'ai posé mon livre que je gardais dans les mains jusque maintenant. Je la regarde, l'observe, la scrute, essayant de discerner la moindre de ses expressions, et je finis par dire avec un grand sourire hypocrite:

"Ah, mais je vais vous en donner, vous étiez en anglais, c'est ça? Vous me ferez une dissertation en anglais sur l'importance de l'anglais dans le monde du travail. Vous me rendrez ce travail à 10h, travail que je remettrais à votre professeur d'anglais."

Je reprends mon livre en main, faisant semblant de lire et lui adresse un sourire satisfait. Elle veut jouer, on va jouer! Je pense que cette matinée va être des plus amusantes.  


© Aki










Arthémis te colle en #cccc00



Re: - Happy morning [Arthémis O. Timur]

Contenu sponsorisé


- Happy morning [Arthémis O. Timur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: La pension : bâtiment 1B :: Le rez-de-chaussée :: Salle d'étude-