Partagez | 
Dim 2 Mar - 23:47
La belle et la bête II × Soraru
avatar

Invité
Invité






La belle et la bête II.
feat. Pingouin x Chaton


Le réveil, c'est le pire truc au monde. Entendre une sonnerie qui bousille les tympans à l'aurore c'est pire que tout. Notamment si la veille, vous étiez légèrement éméché. Faites-moi promettre de plus jamais suivre Kelly et un de ses mecs dans une soirée où y a que des cassiers. Ils étaient tous plus suspects les uns que les autres et mon dieu qu'ils étaient collants. Je serais pas sortie, j'en aurais tué certains ou du moins, je les aurais salement amoché. Maintenant, soyons francs, ce n'est pas avec les deux heures de sommeil que je venais de me taper que j'allais tenir la journée. Mon regard posé sur la porte, je me demandais si j'allais pas rester au lit jusqu'à l'aurore... du lendemain. Avant que mon regard ne tombe sur un papier qui dépassait. Une lettre ? Ici ? Wouah, je savais même pas que c'était encore possible ces moyens de communications. Curieuse de découvrir ce que pouvais renfermer ce bout de papier, je parvenais à m'extirper du lit et à me traîner jusqu'à la porte. L'ouvrant doucement en examinant le couloir. Qui sait le destinataire aurait pu être là, mais non, c'était le désert complet. Mon attention revenue alors sur le bout de papier, blanc ornez d'un beau rouge et de fils d'or. Niveau graphisme, le destinataire s'était bien débrouillé !

« Vous voilà invitez à mon bal, ce soir à 19h, dans la salle commune. »

Dans la lettre se trouvait également un autre papier, avec une liste de... défis ? Le thème de la soirée était la saint valentin et il fallait y aller en tenue de soirée. Hé bien, le pensionnat se laissait pousser des ailes ? J'avais déjà clairement l'intention de ne pas y aller, mais ma curiosité toujours présente me poussa à lire mes défis et ceux-ci me tentèrent fortement à y participer. Sauf qu'une autre raison me décida complètement. Bizarrement son visage m'apparu directement en tête et il collait à merveille avec mes défis, de plus, il était clair que je ne laisserai pas y aller avec quelqu'un d'autre. Bien que connaissant son grande flemmardise, j'allais devoir trouver les arguments qu'il fallait. Toujours en pyjama, je pris mes chaussures et les enfilèrent rapidement avant de me diriger vers la cour qui donnait vu sur tous les bâtiments. De là, j'aperçu la chambre que je voulais voir et constata avec joie que la fenêtre était ouverte. Seulement, dormait-il . Pour le savoir autant l'appeler.

CAMERON # SUPERMAAAAAAN.

Si à l'aurore vous entendiez une pensionnaire crier le nom d'un super-héros en plein milieu de la cour, il ne fallait pas s'étonner et quitte à ce que je réveille tout le monde, je n'en avais rien à faire. Au bout d'un certain temps, la tête convoitée daigna ENFIN apparaître aux bords de la fenêtre. Enfin, car malgré tout, il faisait froid et j'avais pas l'air conne dans mon short et mon petit débardeur pour dormir. Sa tête démontrait que soit, je l'avais réveillé, soit il venait de se taper une nuit blanche ; sur l'ordinateur peut-être ? ça ne m'étonnerais pas plus que ça. M'enfin, je leva la main pour montrer la lettre que j'avais converser et je repris la parole, avant même qu'il ne l'ouvre.

CAMERON #TOI ET MOI ON PASSE LA SAINT VALENTIN ENSEMBLE. REGARDE À TA PORTE, ON EST INVITÉS.

Sur ce, je me détourna, pour retourner à ma chambre, car maintenant que le partenaire était réglé, il y avait une autre problème ... Où allais-je trouver la tenue qu'on m'imposait ? Sérieusement, c'est quoi l'intérêt des défis lors de la saint valentin. Enfin tant mieux, je n'aimais guère cette fête, les amoureux, très peu pour moi, ça me permettait donc de la fêter pour la première fois en faisant des conneries et l'envie d'emmerder mon super-héros me démangeait étrangement. Pourtant, je m'arrêta dans ma course, constatant que mon chieur préféré était toujours à sa fenêtre je repris.

CAMERON # AH OUI. C'EST PAS NÉGOCIABLE. RENDEZ-VOUS DEVANT LA SALLE.

Voilà ! ça fait une bonne chose de faite. Ne restant plus que la tenue. Dans ma liste de défis, la mystérieuse Valentine me demandait de revêtir une tenue particulière... que je ne savais absolument pas où trouver. Sérieux, la personne qui avait écrit ça, elle s'était shootée à quoi avant ? N'importe quoi.
De retour dans ma chambre, je fis un passage rapide dans la salle de bain et m'habilla très simplement pour me rendre en ville. Il fallait que je me rende à l'évidence, pour ma tenue, j'allais devoir l'acheter. Me rendant alors directement au centre ville, je me rendis en premier lieu dans des magasins de costumes. Généralement pour les fêtes.

❖❖❖


De retour dans ma chambre, j'avais finalement trouver ma tenue pour la soirée. Ne me restait plus qu'à me préparer et trois bonnes heures avant mon rendez-vous forcé avec Soraru. Mon petit shopping m'avait réveillé, mais pourtant, j'avais la terrible envie de filer sous une douche pour me réveiller vraiment complètement, ce que je fis.  Après une bonne longue demi-heure et de retour dans ma chambre, encore une fois déserte, je sorti mon achat de son sac et après avoir mis mes sous-vêtements, je regarda l'habit. Moi qui aimait me faire remarquer, j'allais être servi. Jouer Cupidon était déjà suffisamment idiot, mais le costume en prime c'était un comble. Pourtant, j'adorais l'idée. Cupidon étant souvent représenter par un bébé dans son drap, j'avais trouvé la robe idéale. Faite d'une magnifique drapé d'un blanc casé. La jupe n'était ni trop longue, ni trop courte, elle dévoilait un peu de mes cuisses tandis le haut n'était qu'un X couvrant ma poitrine, mais pas ma taille, mon nombril à moitié couvert. Fort heureusement je n'étais pas pudique. Une fois la robe mise, ne me restait plus que les ailes et pour accessoires j'avais le droit à un petit arc, en forme de cœur, tout comme l'embout des flèches que je portais à la taille. Ne restait ensuite que l'énorme barrette en forme de cœur rose à attacher dans les cheveux.

Cheveux que je coiffa ensuite. Les séchant à l'aide d'un sèche cheveux, j'avais emprunter à Kelly son fer à bouclé pour boucler certaines mèches. Légèrement ondulé avec des jolies boucles, je fis deux petites tresses, avec une mèche de chaque côté de mon visage, que je noua ensemble à l'arrière de ma tête, avec la barrette. Je mis derrière mon oreille la rose obligatoire. Il fallait avouer qu'elle était sublime. Me regardant dans la classe, il fallait reconnaître que mon pari était validé, je ressemble à une déesse grecque. La cupidon du future et pour le coup, bien que c'était en total opposé avec mon style, j'adorais l'ensemble. Ne me restait plus qu'à me maquiller. Le temps était compté, mes cheveux avaient pris de temps que je ne le pensais. Heureusement, je n'étais pas celle qu'on pouvait qualifier de pot de peinture. Pour le coup, j'avais opter pour un simple eye-liner noir et un rouge à lèvre rouge. Histoire que je dépose ma marque sur mon cavalier ? Aha.

L'heure tournait rapidement et tendis que je mettais une touche finale à ma tenue, je remarqua que j'allais certainement être en retard. C'est ce qui me poussa à accélérer. Je pris les chaussures vendu avec l'ensemble, une sorte de paire de sandales romaines, avec des ailes derrières. Un plus qui donnait à l'ensemble un aspect vraiment pas mal, surtout que les sandales montaient jusqu'à mes cuisses.
Le bal avait lui a l'intérieur et j'en fus soulagé, car dehors le froid était toujours là. Dans la salle commune je n'avais nul besoin de porter un manteau qui aurait probablement gâchée ma tenue de cupidon. Dans le couloir, les regards se posèrent un par un sur moi, je n'en fus pas plus étonné que ça. Déjà à la base, j'y avais le droit, mais vêtue ainsi, il était clair que cette sensation d'être observée serait trois fois plus présente. Je ne manquais pas de lancer quelque regard de défis à celles qui pouffait dans leur coin et je me surpris même à jouer les top modèle lorsqu'un objectif était braqué sur moi ! Le ridicule n'a jamais tuer personne et j'étais capable d'aller très loin pour un défi, ce n'était pas cette tenue qui me mettrait mal à l'aise.

Arrivée devant la salle, je remarqua qu'il était tout juste l'heure, je n'étais donc pas en retard, mais je savais que lui le serait. Je lui avait donné rendez-vous devant la salle, il ne me restait donc plus qu'à attendre. Pour patienter, je me dirigea vers les gardes présents devant les portes et je tapa la discute. Il ne manquait plus qu'une personne pour démarrer réellement la soirée et j'étais plus excitée que je ne le pensais.

CODE © >C-PROJECT


HRPG:
 

La belle et la bête II × Soraru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: La pension : bâtiment 2A :: Salle commune-