Partagez | 
Mer 12 Fév - 15:59
Guerre Culinaire [ R. Tomoyo Akihiko ]
avatar
normal ◭ je plaaaaane

normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 22
Localisation : <--- ici




Le calme avant la tempête

Graou


Au alentours de midi, au self'

________________________________________________________


La vie en pension était plus amusante qu'il ne le pensait, lui qui habitait à deux pas de son ancienne école, même s'il y allait en vélo, c'est clair'ment mieux de se lever pour prendre le p'tit dej et d'aller en cours par la suite. Bon, faut noter que les points négatifs sont vraimeeeeeeeeeeeent les trucs lourds, mais Nance n'est pas du genre à se fatiguer sur ça, il s'y habitue rapidement. En espérant ne trouver aucun énergumène qui vandalise sa chambre, ou humanoïde mâle qui tente d'embêter le jeune homme au cheveux blancs. Même si du sexe opposé, il s'était à plusieurs reprises surpris entrain de fixer diverses jeunes femmes plus intéressantes qu'il ne le pensait.

Lui et son regard fixant, frôlant l'irrespect qui faillit plus d'une fois à lui créer des problèmes même si ce n'est pas son attention. Le réveil fut particulièrement difficile, sûrement par le fait que le sien est, soit agité, soit absent tout simplement, s'imaginant un truc informe avec une étiquette « Sommeil » faire un f*ck à Nance et se barrer en courant.

C'est donc avec un regard légèrement vague et une coupe de cheveux coiffée par son oreiller qu'il partit en cours, sachant par avance qu'ils se remettront tout seul d'eux même. Le p'tit dej fut rapide et net, ayant souvent du mal à manger le matin, mais un bon bol de chocolat qui blinde le ventre avant d'aller en cours, y a qu'ça de vrai.

Les cours s'enchainent, se défont, se font, ce n'est pas vraiment la partie que Nance préfère, sachant d'avance que ce n'est qu'une étape de sa vie, nécessaire, mais chiante à souhait. Rappelé à l'ordre pour avoir le regard dans le ciel ou dans le vide, la suite des cours jusqu'à midi prit fin.

Enfin la fin des cours et le début de sa faim pour le fameux affamé affamant son ventre affamé. D'un pas légèrement plus pressé à chaque fois, il finit par aller arriver dans l'antre de Nance. Le self', à midi. Malgré sa taille moyenne et sa corpulence basique, il était un véritable ventre sur pattes quand il était question de nourriture, possédant un trou noir, spécifique à tout ce qui se mangeait.

C'est donc avec un plateau copieusement garni qu'il alla s'installer sur une table en solo, les p'tits pois dans son assiette qui tentaient une évasion mais furent rattrapé par le terrible garde Nance. Cependant, contrairement à d'habitude ou il se contentait de manger et de regarder les autres faire de même, il vit plusieurs fois une jeune fille à peine âgée.
N'ayant jamais eu d'expérience avec les p'tits, il espérait qu'elle viendrait pas, ne sachant pas trop comment la gérer. Même s'il savait d'avance qu'il s'en foutait royalement de comment la gérer, qu'il verrait en fonction de la situation, sans planifier quoique ce soit.

Commençant donc son entrée, il ne se doutait pas de la suite des évènements...





 
CODE © LIEL





Bienheureux les félés, car ils laissent passer la lumière.
(jesaisplusqui)


#660066


Jeu 13 Fév - 17:51
Re: Guerre Culinaire [ R. Tomoyo Akihiko ]
avatar

Invité
Invité




Attaque puréemon !
< FEAT Nance Tsubaki  >


C'était nul. Les cours étaient pas amusants. Tellement que Tomoyo, pendant les cours, avaient la sale tendance à dessiner des petits lapins ou jenesaisquelleautreconneries pendant les cours, même si son talent de dessinatrice était sûrement le plus extraordinairement pourri que le monde ait pu jamais connaître. Elle qui ne faisait que s'ennuyer pendant que le prof blablatait, imaginez sa folle joie d'entendre la sonnerie retentir dans sa salle de classe, alors que le professeur n'avait même pas encore fini.

« — MIAM TIIIIIIIIIME— »

Et elle fila quelque part. Oui, quelque part, parce qu'en partant telle une voleuse ( pas très discrète, certes, mais une voleuse ), et bien, elle avait pas regardé où elle allait. Et elle avait oubliée son sac avec une tête de chat dans la salle. Alors tentez de faire apparaître dans votre tête une Tomoyo bien déçue d'avoir quasiment tout oublié et qui, par la même occasion, s'est perdue et a prit un milliard d'années à retrouver sa salle de classe en demandant le chemin aux gens sur le chemin puis s'est fait grondé méchamment par son maître avant qu'il ne parte miamer. Et enfin, pour finaliser le tout, une petite gamine qui criait le prénom de son lapin en peluche qu'elle prenait pour un être vivant alors que non.

« — Monsieur Pinpin, monsieur Pinpin, le monsieur il a été méchant avec moi. »

Autant dire qu'elle avait pas l'air d'une autiste à parler dans le vide, elle qui s'attendait à une réponse des plus pertinentes comme :

« — J'vais lui péter la gueule, tu vas voir. »
« — Ouiiin, monsieur Pinpiiiin. »

Et c'est avec un lapin en peluche dans les bras et un sac mis à l'envers que Tomoyo s'en alla au réfectoire en se répétant le chemin qu'une madame lui avait dit avant de partir manger.
ET LA.
LA.

Dans le self. GROS TAS D'ELEPHANTS MULTICOLORES. Et grande déception pour Tomoyo. Maintenant qu'elle avait son plateau dans les mains après s'être battue contre vents et marées -mais surtout secousses-, où est-ce qu'elle allait pouvoir s'assoir ? Tout était remplit; Tellement remplit que son ventre se plaignait déjà de ne pas être encore remplit comme l'était la pièce dans laquelle elle se trouvait.

« — Toi, tu chut. Je WAW une place et c'est Glouglou ! »

Et elle tourne, tourne, tourne, tourne, jusqu'à ne plus savoir ce qu'elle voulait faire pendant une trentaine de secondes. Ritsuka s'en rappela en regardant son plateau puis, en cherchant encore une fois, trouva une table vide. Ou presque.

« — Bah tant pis, on y va ! GOOOOOOOOO— »

La bataille commença. Se faufilant dans le noir créé par les élèves autour, Tomoyo avança tant bien que mal sur le champ de bataille, avant d'arriver enfin à la table trouvée. Hop, assise puis fini. Bataille terminée, remportée. Ou presque. Quand la gamine releva la tête, elle vit ... DU BLANC. Un fantôme. BLANC. Comme le nom de Blanche-Neige. Mais un monsieur. Comme le monsieur qui voulait couick la princesse !

Blanc.

RÉVÉLATION.

« — C'EST LE COPAIN DE LA MECHANTE VIVIEILLE ! » qu'elle murmura à son lapin en peluche, dans sa poche de pantalon.

Comment faire ? Comment réagir ? Que faire ? Quoi ? Comment ? Quand ? Fallait pas se louper, sinon il allait tout zigouiller comme dans les jeux de papa !

« — On va l'attaquer ! »
« — Mais comment ? »

Tomoyo regarda son plat.

« — Ca tue le miam, mais mais mais mais on a pas le choix ! »

Cuillère. Cuillerée. A trois. Un. TROIS !

« — OH NON ! »

Discrétion = 0.




Ven 14 Fév - 2:34
Re: Guerre Culinaire [ R. Tomoyo Akihiko ]
avatar
normal ◭ je plaaaaane

normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 22
Localisation : <--- ici




Les prémices de la guerre

Graou



C'est en s'imaginant seul que Nance pensait finir son repas et continuer son train train habituel, à observer, à sourire légèrement, à simplement rester spectateur. Mais pour une fois, quelqu'un vint se poser à sa table. La jeune fille qu'il avait vu à plusieurs reprises tenter de se faufiler dans le self, il y a quelques instants.

Plus fluette qu'il ne le pensait, elle semblait assez peu âgée comparé aux autres élèves, mais n'excédait pas non plus, restant surement une simple jeune fille légèrement plus jeune que les autres, rien de particulier. Bref, rien qui attirait sa curiosité sur le fait qu'elle venait s'installer la...

La regardant simplement, il ne croisa pas directement son regard et continua le début de son repas sans lui porter la moindre attention. A quoi bon, ça ne changeait pratiquement rien à ses habitudes, si c'était qu'une petite s'était mise à sa table. Enfin, petite était un faible mot, elle semblait avoir entre 10 et 12 ans, ce qui était à peine neuf années d'écart par rapport à lui. Même s'il avait déjà rencontré des gens matures par rapport à leur âge, l'inverse était aussi plausible, souvent malheureusement.

Remarquant qu'elle parlait à voix basse, il ne dit rien et continua de terminer son entrée pour débuter le plat principal, à savoir petits pois carottes et steak. A vrai dire, quelqu'un qui s'était approché de lui l'intéressait déjà de base, mais au final, il finirait toujours par le ou la zapper si rien ne se passait. "Si". Comme recevoir des petits pois en pleine figure par exemple. Sursautant légèrement au fait qu'il ne s'y attendait pas, ses yeux verts fixèrent la fillette armée de sa terrible cueillière.

- On déclare la guerre ?

Drôle de réponse que Nance lui fit, mais il ne savait tout simplement pas quoi répondre à un tel acte et se contenta de rentrer dans son jeu, posant un petit pois sur son doigt et "shoota" dedans pour qu'il entre en collision avec le front de la miss Cuillère.

- Un point partout, miss Catapulte.

Tentant néanmoins d'apaiser le jeu, il reprit une fourchette de petits pois et voulut boire son verre d'eau. Même pas besoin de le porter à ses lèvres, Nance vit des petits pois et une carotte flotter à la dérive dans son verre...

- Merci de ... la soupe au p'tit pois.

Il se retient de lui vider le verre sur la tête, sachant pertinemment que ce n'était ni le bon geste à faire, si le bon endroit, ces petits pois n'étaient surement présents que lors du premier jet de catapulte. Mais il se doutait bien qu'elle ne s'arrêterait pas la, on peut dire qu'il avait la capacité à foutre le bordel partout ou il passait, un comble pour le jeune homme qui aimait rester spectateur.





 
CODE © LIEL




HRP : vive le sommeil *pan*




Bienheureux les félés, car ils laissent passer la lumière.
(jesaisplusqui)


#660066


Re: Guerre Culinaire [ R. Tomoyo Akihiko ]

Contenu sponsorisé


Guerre Culinaire [ R. Tomoyo Akihiko ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: La pension : bâtiment 1B :: Le rez-de-chaussée :: Réfectoire-