Partagez | 
Lun 6 Jan - 22:04
Une nuit pour s'amuser [ Délire solo]
avatar
sportifs ↔ un kilomètre à pied, ça use, ça uuuse


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétéro
Particularités:
Relationships:
sportifs ↔ un kilomètre à pied, ça use, ça uuuse
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 102
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 21


Petit message pour expliquer :
Ce rp n’est en fait qu'une petite histoire de Nohita tout seul se baladant dans la rue la nuit après le couvre feu et donc je la pond tout seul.
Je la post ici pour commencer puis la déplacerais dans mon répertoire rp plus tard quand je l'aurais finie.
Elle me sert juste à retrouver mon inspiration quand je perd l'envie d'écrire je la continue un peu dans tous les sens.
Donc voilà Enjoy \o/
Bonne lecture aussi .3.




Le porte-feuille et le portable dans la poche je saute par la fenêtre de ma chambre. Franchement je me vois mal passer une soirée de plus à ne rien faire d'autre que relire mes cours et jouer à la console. Deuxième étage, mes genoux me font mal après le coup qu'ils viennent d'encaisser, même si le buisson m'a quelque peu ralenti. Un vent frai ébouriffe mes cheveux et je m'élance dans le noir en quête du premier mur que je pourrais escalader sans trop me faire mal cette fois-ci. Je n'ai même pas à chercher je tombe directement sur le portail que j'enjambe sans trop de difficultés pour ensuite m'asseoir à l'arrêt de bus le plus proche. Objectif de la soirée : draguer la première inconnue, se mettre une mine et dormir dans une poubelle pour enfin sécher la matinée du lendemain. Ouais ça promettait d'être sympa!

Non pas que je ne fasse pas confiance à Nohita pour vous raconter la suite de l'histoire, mais se souvenir de tout dans les moindre détails n'est pas vraiment son fort.

Le bus de nuit était arrivé plein phares à l'arrêt avait brusquement freiné et le jeune homme s'était prestement engouffré à l'intérieur. Il jouait avec ses doigts tranquillement installé au fond juste devant deux gamins qui lui jetaient des regards bizarres de temps à autres. Il voyait l'embrouille arriver, mais il se contentait de se demander a quel arrêt il pourrait bien descendre. Le centre ? L'église ? Ou encore la grande place ? L'un des adolescents mis comme prévu fin à sa rêverie.

- " Yo mec t'as pas une clope ? "
- " Désolé je ne fumes pas. "
- " Et alors tu dois bien avoir une clope ... "
- " Si je ne fumes pas je vois pas l’intérêt d'avoir des cigarettes. "
- " Allez te fous pas de ma gueule je suis sûre que tu en as ! "

On pouvait lire dans le regard de Nohita tout le mépris qu'il avait pour ce genre de personnes. Il se leva brusquement, bousculant avec son torse l'inconnu qui était visiblement beaucoup moins grand que lui. Il se pencha en souriant et articula chacun de ses mots.

- " Je vais faire simple soit tu me laisses tranquille et tu retournes t'asseoir en silence soit je t'éclates ! "
- " D'où tu me parles comme çà ? "

Nohita > J'ai l'impression d'être un genre de héros cool quand c'est toi qui parle...

Narrateur > Je suis censé faire ta promotion pour que les autres t'aiment tu sais ?

Nohita > Ouais envoie la suite et abrèges c'est gênant !


Bien que je doute que ce soit la réponse de ce glandu qui ai décidé le garçon à agir ainsi il l'avait fait. Sans doute un moyen comme un autre de débuter une bonne soirée dans les règles de l'art et de se défouler au passage. Et donc sans même attendre la fin de sa phrase cliché, Nohita attrapa les cheveux de son interlocuteur et lui écrasa la tête sur une de ces barres métalliques qui servent généralement à se tenir pendant les virages. Et c'est le sourire aux lèvres qu'il accueillit le deuxième qui était venu se joindre à la petite fête avec un coup de poing direct bien appliqué en plein nez. Il n'avait aucun mal à les voir venir, car ils étaient particulièrement lent par rapport à ses partenaires de karaté ce qui lui facilitait grandement la tâche. Il se retourna une nouvelle fois et assena un crochet dans la mâchoire du premier, arrosant légèrement de sang le siège et la vitre.

Nohita > Je passe pour un psychopathe...

Narrateur > Bah c'est ce qui s'est passé que veux tu que je leurs raconte?


LA SUITE LE 19/02/14

Nohita > Je sais pas essaie au moins de me faire avoir l'air gentil...

Je disais donc, après avoir allègrement foulé du pied la fierté de deux wesh tout juste sorti du berceau notre "gentil" délinquant se dirigea à travers les ruelles endormies de la ville, suivant les bruits les plus forts dans l'espoir de tomber sur une fête ou un bar dans lequel il pourrait se poser. Il court dans tous les sens, saute par-dessus des poubelles et laisse l'adrénaline qu'il a pu accumuler il y a quelques minutes se déchainer. Finalement, ce sont les rires de tout un groupe de jeunes ayant à peu prêt vingt ans qui l'attirèrent dans un établissement aux néons bleu et au vigile baraque à l'entrée. Il tente sa chance et le fait bien car dépassant de cinq bons centimètres l'homme à l'entrée celui-ci ne pense même pas à lui demander ses papiers qu'il n'a évidemment pas étant donné l'état dans lequel il a prévu de terminer.

A l'intérieur on ne voit pas grand-chose parmi la vingtaine de personnes qui rient et crient dans tous les sens et les spots qui jettent des lumières flachis sur les murs. Il s'avance doucement, s'assoit à un siège d'écart d'un homme qui semble s'être éloigné du groupe quelques minutes histoire d'évacuer ce qu'il a bu dans le calme et se tourne vers le barman.

Nohita > Une vodka pur s'il vous plait !

Barman > Direct comme ça dès le début ? T'y vas pas par quatre chemins toi !

Nohita > Bah mettez-moi une demi en plus ça m'échauffera la gorge. Puis bon il est déjà tard j'ai pas mal à rattraper !

Barman > Si tu le dis, Va pour ça !

Puis sans se concerter les trois hommes éclatent de rire en même temps. L'homme qui jusque là n'avait pas parlé se tourne vers lui.

L'homme > Toi je parie que tu as prévu de terminer par terre au milieu de la rue ou dans le lit d'une belle inconnue à la fin de cette soirée je me trompe ?

Nohita > A la belle inconnue prêt c'est ça !

Le jeune homme aux cheveux châtains mi-long et aux cernes marquées lui tend la main avant de se présenter avec un grand sourire.

L'homme > Kanda Gin, je suis avec la bande de trouble-fête qui est juste derrière mais j'arrive pas à les suivre ils enchaînent trop vite !

Nohita > Nabatsu Nohita quant à moi je suis juste venu tuer le temps en ville parce que rester tout le temps au même endroit tous les soirs ça devient chient.

Le barman pose le verre large rempli à moitié d'un liquide translucide et d'un gros glaçon puis l'autre plus fin, mais plus grand plein à raz-bord de bière. Il pose ensuite un petit récipient avec un ticket à l'intérieur, signe qu'il va bien falloir payer à un moment ou à un autre, bien que cela ne dérangeait pas vraiment le garçon. Pas besoin d'être devin pour savoir que l'addition ne se limiterai pas aux quatre chiffres qui s'affichaient déjà sur le papier.

Barman > Ca fera 1050 Yens, je peux te mettre ça de côté si tu ne comptes pas t'arrêter là.

Nohita > Je vais faire ça merci.

Gin > Et bien Nabatsu-san t'es du genre à t'enfiler trois quatre verres sans broncher c'est ça ?

Nohita > Nohita ça ira je n'aime pas la prononciation de mon nom, bah non pas que je veuille me vanter, mais je tiens plutôt bien donc c'est le genre de truc que je peux faire.

Gin > Alors, ce sera Gin pour moi pas de raison. On a nous-même notre gros buveur dans le groupe, la dernière fois il s'est enfilé deux bouteilles pleines seul, et le pire c'est qu'il a tenu ce con ! Seul bémol le lendemain matin il parait que c'était un carnage dans ses toilettes !

Un fou rire anime soudain les deux hommes, leurs souvenirs respectifs leurs étant revenu en mémoire après ses quelques mots.






Je blablate en #3366ff
et penses en #9933ff





Follow me !


Mer 19 Fév - 13:16
Re: Une nuit pour s'amuser [ Délire solo]
avatar
modérateur ☀ j'(presque) pas de boobs


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Filles :3
Particularités:
Relationships:
modérateur ☀ j'(presque) pas de boobs
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 21


Maj :
Ajout d'une bonne partie de l'histoire

Une nuit pour s'amuser [ Délire solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» Une nuit pour oublier l'ennui
» Pour des herbes ... [Rang C solo]
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Présentation Anima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: Alentours :: Centre-ville :: Quartiers-