Partagez | 
Mar 17 Déc - 7:56
Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: normal
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 19



Excusez moi, c'est à vous?

D'habitude c'était à lui que ça arrivait, d'ailleurs si ça lui été arrivé qu'une seule fois... Nolan s'était énervé plusieurs fois avec ses parents à cause de ça, comme s'il le faisait exprès ! C'est vrai que ça finissais par coûter cher à la fin, mais bon, il y a des choses plus importantes que ça dans la vie. Perdre des chose ça arrive souvent quand on est souvent « ailleurs »...

Pour en revenir à nos moutons, un divin morceau, composé en faite de pas beaucoup de notse, venait de résonner dans l'établissement, ce dernier annonçait la fin d'une ennuyante matinée composée de cours avec pas grand intérêt.  Il avait rendez vous avec un ami. Il partit donc en direction d'un  des meilleurs endroits du pensionnat : la cantine.  Aujourd'hui, le chef s'était surpassé pour préparer une spécialité « française » (savoyarde) de saison : une tartiflette. La matinée l'avait épuisé mentalement ; tant d’ennui en si peu de temps, c'était presque impossible et rien faire ca donne faim. Le repas fut donc vite terminer par les deux lycéens qui avait quand même pris le temps de parler de sujet plus ou moins secret. Après le repas, son ami avait quelque chose d'urgent faire... Il devait aller acheter quelque chose dans un tabac à 3 min du lycée. Il le laissa donc partir.

Nolan était donc seul maintenant et il ne restait plus qu'un quart d'heure avant les cours de l'après midi qui s'annonçaient beaucoup plus intéressant que ceux de la matinée. Le système scolaire japonais était tellement mieux que son ancien système scolaire. Au moins ici, l'après midi, on arrêtait de travailler les choses sérieuse et les cours prenait un côté beaucoup plus intéressant. Nolan avait décidé d'aller prendre l'air et s'était dirigée vers la cours du pensionnat en espérant tomber sur une de ses connaissances, même si ça lui paraissait peu probable. Et ce ne fut pas sur quelqu'un qui tomba mais sur quelque chose. Il avait failli pas le voir d'ailleurs, il pensait au cours de sport de l'après midi et il avait baissé les yeux juste au bon moment pour le voire : le porte feuille. Nolan le ramassa, il pensa au nombre de fois où il avait perdu le sien. Il prit une carte aux hasard dans ce dernier et lut le nom du malheureux propriétaires de cette objet : Hiroko Okumura.

Ce nom lui disait vaguement quelque chose. Mais elle était pas dans sa classe sinon il serait qui c'était. Il chercha donc une photo de cette personne dans le porte feuille pour être sur de la tête de cette jeune fille. Tiens sur sa photo d'identité, elle faisait une tête un peu bizarre. Il la chercha donc pour lui rendre son portefeuille. Il finit par la trouver dans un coin de la cour. Par chance, elle était seule, il avait pas envie de lui rendre son portefeuille avec quinze mille personne qui le regardaient. Il aborda donc la fille au cheveux foncé.

- Excusez moi, c'est à vous ?

Et il lui tendit le porte feuille
.


CODE © LIEL








006600


Mar 17 Déc - 12:25
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 22
Localisation : In your f✮cking ass ;D


Des « Enfin ! Enfin ! Enfin ! » se font entendre à la sonnerie. Ce début de journée est ENFIN finie et bien heureusement. Elle était épuisante et avait demandé tant d’efforts à la plus part des élèves. Hiroko a failli s’endormir sur son banc au fond de la classe, elle n’était évidemment pas la seule. Son voisin, lui, s’est laissé bercer par les bras de Morphée et a même ronfler, raison pour laquelle la jeune fille n’a pas fait de même … trop de bruit.

Celle-ci sort le plus vite possible laissant son camarade affalé sur sa table.  Elle est la première dehors et n’a qu’une idée : prendre l’air. Ne serait-ce que quelques petites minutes, histoire de se changer les idées et par la même occasion se “réveiller ” avec un peu d’air frais.

Elle met une écharpe de couleur rouge autour de son cou, referme sa veste et s’avance dans le couloir. Elle fait attention à ne pas bousculer quelqu’un, à ne pas se faire bousculer et donc à ne pas tomber. La jeune fille est encerclée de bruits, de rire, de discussions parfois très superficielles. Elle attrape un mal de tête et décide de marcher plus vite afin de sortir de tout ce brouhaha.

Elle s’arrête l’espace d’un instant et ferme les yeux plaçant par la même occasion ses mains sur ses tempes afin de les masser légèrement. Après quelques secondes inertes dans un coin du couloir, elle regarde à nouveau autour d’elle et se met donc à courir, la sortie n’étant pas si loin.  

Hiroko prend une bouffée d’air bien frais. Elle inspire puis expire doucement. Elle s’avance vers un banc et s’y installe. Elle regarde dans son sac après quelque chose et se rend compte avoir perdu son portefeuille. La jeune fille commence quelque peu à paniquer. Elle retourne en courant dans la salle de cours mais n’y trouve rien. Elle revient dans le couloir et l’inspecte maintenant qu’il y a moins de monde. Elle marche scrutant ainsi le sol. Elle s’arrête et retrace sa course assez simple et directe. Elle se rappelle qu’elle a laissé son sac ouvert puisque la seule chose qu’elle avait en tête était de changer d’air.

Elle s’imagine alors la main d’une personne malveillante s’introduire impunément dans son sac afin de lui voler son argent. Elle sort dans la cours. Elle traine ses pieds et avance sans grande conviction de retrouver son objet “volé”. Elle porte son regard vers le ciel et ferme les yeux pour inspirer une grande quantité d’air et en baissant la tête, la faire sortir.

Elle tente de retourner vers le banc où elle était il y a à peine une poignée de minutes. À peine a-t-elle fait quelques pas qu’elle se voit accostée par un jeune homme. Elle le regarde un peu interrogée. Que lui voulait-il ? Elle qui ne le connaissait même pas, pourquoi veut il lui parler ?

- Excusez moi, c'est à vous ?

Celui-ci lui tend un portefeuille. Elle le dévisage et inspecte l’objet de là où elle se trouve. Bien sûr, elle le reconnait, c’était bien le sien. Elle fronce les sourcils, le prend sans trop faire d’histoire. Elle le regarde longuement sans rien dire.

-Où as-tu trouvé ça ? Je parie que tu l’as pris quand je courais dans le couloir ! Ta mère ne t’a jamais dit de ne pas prendre ce qui ne t’appartient pas ?

Elle le tutoie malgré qu’elle ne le connait pas, non pas qu’elle ait perdu les bonnes manières mais en général, elle préfère utiliser le “tu” avec ceux ayant à peu près son âge. Il est tout à fait vrai qu’elle aurait pu le remercier et se contenter de savoir où il était. De plus, elle tire des conclusions hâtives, qui sait, peut-être ne l’avait-il pas volé mais simplement aperçu. Mais tout cela importait peu à la jeune fille reculant d’un pas. Et, pour ne rien arranger, elle ouvre afin de vérifier ce qui reste à l’intérieur.





Palevioletred gras/Indianred gras

Spoiler:
 


Mer 18 Déc - 19:18
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: normal
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 19



Excusez moi, c'est à vous?

La fille le dévisageait, elle comprenait pas pourquoi le garçon s'approchait, mais son étonnement fut plus grand encore lorsqu'il lui tendit le porte feuille. Elle observa l'objet  quelque temps avant de s'en emparer. Cette dernière se tourna vers lui et commença à lui faire des reproches.

-Où as-tu trouvé ça ? Je parie que tu l’as pris quand je courais dans le couloir ! Ta mère ne t’a jamais dit de ne pas prendre ce qui ne t’appartient pas ?

Nolan avait failli s’étouffer en entendant cela. « Non sérieux, je suis la seul personne à réfléchir dans ce monde ou quoi... ». pensa-t-il. Puis il récapitula mentalement les événements que la fille venait de s'imaginer.
«1 : Je lui ai volé son porte-feuille dans son sac, ce qui est techniquement impossible vu comment je suis doué. Sinon, elle s'en serait rendu compte. 2 : Je serais venu lui rapporter son portefeuille que j'aurai moi même volé. Il y a quelque chose qui cloche. Le voleur qui ramène lui même ce qu'il a volé... Conclusion : Soit cette fille est ultra naïve, soit j'ai fumé quelque chose sans m'en rendre compte et j'ai mal entendu ce qu'elle a dit, soit elle se moqué de moi »

Malgré ça, Nolan était de bonne humeur et vu qu'il avait as grand chose faire. Il joua le jeu :

- Alors voyez vous, j'avais pas grand chose pendant la pause alors j'ai décidé de subtiliser un objet à quelqu'un et comme vous avez beaucoup de chance, c'est tombé sur vous. Bien sur j'ai pris soin de cacher l'argent avant de vous ramener l'objet du crime.

Par contre, ma deuxième partie des mots prononcés par la fille lui avait beaucoup moins plus. Si il était au Japon, c'était pas pour rien. Il ne s'était jamais vraiment entendu avec ses parents pour maintes raison et il détester en parler alors écouter sa mère...

- En ce qui s'agit d'écouter sa mère et beh, sache que je serais pas au Japon si je l'avais fait.
.


CODE © LIEL








006600


Sam 21 Déc - 10:24
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 22
Localisation : In your f✮cking ass ;D


Rien n’avait bougé. Tout était resté à sa place. Sa carte d’identité, ses cartes, ses billets, ses pièces, rien n’avait été volé. Il n’y avait donc bel et bien aucune raison de faire tout ce cinéma. Hiroko ne s’est pas rendu compte de l’emprise de ces mots, les conséquences qu’ils peuvent avoir peuvent parfois blesser les autres. Elle aurait donc bien pu faire attention à ce qu’elle disait.

Éprouve-t-elle une once de culpabilité ? Ça en a apparemment tout à fait l’air. Pourtant, elle ne le laisse pas vraiment paraître, en tout cas, tente. Elle écoute attentivement le jeune homme parler sans ajouter une remarque. Elle se met à détourner le regard sur sa droite comme si elle avait entendu un bruit suspect, ce qui n’était évidemment pas le cas.

- En ce qui s'agit d'écouter ma mère et beh, sache que je serais pas au Japon si je l'avais fait.

Elle se met à le regarder à nouveau penchant sa tête légèrement sur sa droite. Sa culpabilité augmente un peu. Ses yeux tentent de trouver un stratagème pour ne pas montrer sa gêne. Elle ne comprenait pas tout à fait mais ce qu’elle avait compris sur le moment, c’est que ces paroles n’ont pas vraiment été magnifiquement prises.

-Je … Je suis désolée. Je me suis “légèrement” trompée. Je … Je suis désolée. Je …

Les mots lui sortaient difficilement, elle n’aimait pas vraiment la situation qui a été créée. Elle ne voulait pas poser plus de questions par peur de s’introduire dans des histoires qui ne la regardaient pas. Elle ne voulait pas non plus le faire se sentir mal, lui rappeler certains mauvais souvenirs. Après tout, il n’avait pas l’air d’un bandit et il avait été honnête. Elle se devait donc une certaine reconnaissance.

-J’aurais peut-être pu être plus … gentille …

Elle se met à regarder le sol honteuse de son attitude. L’atmosphère est peu à peu plus lourde, mais peut-être n’est-ce qu’une impression de la jeune fille.
Soudain, elle se sent un peu mal et revoit le souvenir de sa mère. À cet instant-là, elle se rend compte ne pas être la seule à avoir des problèmes, ou complication si le mot est plus approprié, “familiaux” ayant affectés ses choix, sa personnalité. Elle se met à compatir pour le jeune homme même si elle ne le connaît pas, même si elle ne sait rien de son histoire, même si elle n’a aucune de sa peine.

-Je … Je m’appelle Hiroko Okumura. Tu peux me tutoyer tu sais. Ah, au fait … Merci de m’avoir rapporté mon … euh … portefeuille.

Elle se présente, peu importe si il connaît déjà son nom ou non. Elle avait l’impression de devoir continuer à lui parler, comme pour faire partir le semblant de culpabilité qui la rongeait. Elle s’efforce de le regarder et fait un très léger sourire un peu gênée. Elle voulait paraître un peu plus sympa qu’au départ.





Palevioletred gras/Indianred gras

Spoiler:
 


Lun 6 Jan - 9:55
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: normal
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 19



Excusez moi, c'est à vous?

La fille venait de vérifier le contenue de son portefeuille, lorsque elle changea soudainement de comportement. Nolan. Elle venait sûrement de se rendre compte qu'il n'avait pas caché l'argent étant donné qu'il ne l'avait pas volé. La lycéenne se sentait apparemment très gêné et peut-être un peu sotte d'avoir accusé le jeune homme pour rien alors qu'il avait juste essayé de l'aider. Cette dernière n'osait plus le regarder en face d'ailleurs. Elle peinait même à formuler ses excuses

-Je … Je suis désolée. Je me suis “légèrement” trompée. Je … Je suis désolée. Je …

La fille était totalement désemparée. Nolan se demandait si sa réponse pas vraiment très gentille avait fait un peu peur à la fille. « Au moins, elle s'excuse, c'est déjà ça ». Nolan connaissait pas mal de monde qui serait partit sans rien dire.

-J’aurais peut-être pu être plus … gentille …

Elle semblait avoir des remords pour sa réaction un peu brutal surtout après la réponse qu'il avait formulé à propos de sa mère. Mais bon le jeune homme ne lui en voulait pas, lui non plus n'avait pas été très gentils. D'ailleurs il n’était pas du tout content de ses actions, il n'avait pas du tout voulu déranger la fille à ce point.

L'atmosphère semblait lourde et la fille le fuyait toujours du regard. Comme le silence régnait, elle finit par se présenter.

-Je … Je m’appelle Hiroko Okumura. Tu peux me tutoyer tu sais. Ah, au fait … Merci de m’avoir rapporté mon … euh … portefeuille.

Même si Nolan connaissait déjà son nom, elle avait le mérite de s'être présentée, lui il n'aurais jamais fais le premier pas. Et de plus, elle le remerciait certaine personne ne l'aurait pas fait... La jeune fille lui sourit, elle voulait sûrement se rattrapé après tout ce qu'elle avait dit.

- De rien. Moi, c'est Nolan Wayker. Ravie de vous rencontrer. Pas la peine, de vous...euh t'’énerver ça arrive à tout le monde de se tromper. Ça vous arrive souvent de perdre votre portefeuille ?.

Nolan n'était pas très doué quand il s'agissait de commencer une discussions, mais bon la fille avait lair d'aller mieux et il ne restait plus beaucoup de temps avant la sonnerie.
.


CODE © LIEL








006600


Sam 25 Jan - 11:35
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 22
Localisation : In your f✮cking ass ;D


Hiroko regarde autour d’elle laissant peu à peu disparaître le léger sourire qu’elle avait affiché. Le coin pour le moment était assez calme, ça changeait de l’intérieur remplis de monde remplis d’un brouhaha permanent et constant. Le bruit peut parfois causer pas mal de désagréments.

Elle se met à regarder au sol avant de retrouver le regard du jeune garçon face à elle. L’atmosphère semble légère, aucune réelle tension perceptible, cela semble s’être apaisée peu à peu. Elle se sent un peu bête pour la mauvaise image qu’elle a dû lui donner, lui qui n’a fait que lui rapporter son bien. Elle lui en est d’ailleurs reconnaissante. Son portefeuille toujours en main, elle décide de le ranger dans son sac. Elle l’y glisse et celui-ci tombe à côté sans que la jeune fille ne s’en rende compte.

Elle ne sait pas quoi dire de plus, elle n’avait pas vraiment l’habitude de parler avec beaucoup de garçons. Mais d’un côté, elle est soulagée car elle n’est pas la seule dans ce cas, le jeune homme semble ne pas savoir quoi dire. Pourtant, il enchaine après s’être présenté et continue la conversation.

- De rien. Moi, c'est Nolan Wayker. Ravie de vous rencontrer. Pas la peine, de vous...euh t'’énerver ça arrive à tout le monde de se tromper. Ça vous arrive souvent de perdre votre portefeuille ?

Elle penche la tête légèrement sur sa droite et attend quelques secondes avant de poursuivre. C’est comme si elle réfléchit à ce qu’elle dira pour ainsi, peut-être, ne faire aucun faux pas. Après avoir été assez odieuse avec Nolan, elle ne voulait pas l’être encore plus. Bien qu’elle n’aime pas vraiment les garçons, elle prend sur elle et continuer à discuter avec lui comme si elle savait qu’il n’avait pas un mauvais fond, bien au contraire !

-Enchantée ! Disons que ça ne m’arrive pas vraiment souvent, juste que je crois que ces derniers temps je suis un peu trop distraite. Je devrais sans doute faire plus attention.

Une question lui traverse l’esprit et elle se met à nouveau à sourire avant de rire tentant probablement de détendre un peu plus l’atmosphère. On dirait qu’Hiroko est dans un jour de bonne humeur après ce qui s’est passé à peine quelques minutes plus tôt.

-Ça t’arrive souvent de rapporter les objets perdus des autres élèves ?

Elle reprend peu à peu son sérieux écoutant attentivement le jeune homme. Elle avait toujours remarqué qu’il la vouvoyait mais ne lui dis rien, après tout, si il ne veut pas, rien ne l’en empêche. Cela la faisait tout de même sourire intérieurement, elle prenait cela comme une marque de respect ou peut-être juste le fait qu’il se connaisse à peine. En tout cas, après l’“incident”, elle voulait juste établir un dialogue pour en quelques sortes faire disparaître ses mauvaises actions face à Nolan qui a gardé son calme jusqu’à présent.





Palevioletred gras/Indianred gras

Spoiler:
 


Sam 1 Fév - 16:59
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: normal
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 392
Date d'inscription : 09/09/2013
Age : 19



Excusez moi, c'est à vous?

Dans un premier temps, Nolan avait eu un peu peur de tomber sur une personne pas très sympathique quand il avait décidé de ramener le portefeuille. Mais bien heureusement, ses craintes s'était avérée infondé. Et la jeune fille avait l'air plutôt sympathique malgré le fait qu'elle l'avait confondu avec un vulgaire voleur. Le jeune homme dévisageais la fille alors que cette dernière avait toujours du mal à le regarder.

Elle finit par ranger son portefeuille dans son sac et c'est à ce moment là qu'il  réalisa pourquoi elle avait perdu son porte feuille en plein milieu de la cour. Elle devait vraiment être tête en l'air ou extrémèment maladroit mais après réflexion Nolan avait conclu que ce devait être forcément un peu des deux.

-Enchantée ! Disons que ça ne m’arrive pas vraiment souvent, juste que je crois que ces derniers temps je suis un peu trop distraite. Je devrais sans doute faire plus attention.

« Ah beh ca s'est sur » pensa Nolan. « Elle doit l'avoir fait exprès c'est pas possible » .  Puis il se dit que vu son état tout à l'heure, elle devait pas être très en forme aujourd'hui. Mais elle semblait vraiment rendu compte de rien et reprit la parole :

-Ça t’arrive souvent de rapporter les objets perdus des autres élèves ?

-A vrai dire pas souvent car c'est quand même mieux pour les personnes de ne pas perdre leur affaire. Mais en ce qu'il s'agit de vous, il y a aucun doute vous devriez faire beaucoup plus attention.

Nolan avait dit tout ça en fixant les pieds de la demoiselle, c'est pas qu'elle avait des jolie chaussure, mais il essayait de faire remarque à la fille qu'elle avait fait tomber son porte-feuille. pour  voir si elle s'en rendrait compte tout seul. En effet, il pensait que si il le ramassait, la fille se sentirait vraiment gêné.

- Je sais pas ce qui vous distrait mais ca doit être sérieux pour que vous ne fassiez pas attentionà quelle endroit vous rangez vos affaire.

Nolan tapa dans un caillou par terre pour attirer le regard de la fille sur on porte-feuille. D'ailleurs, il venait de se rendre compte que cette dernière lui avait demandé la tutoyé mais qu'il n'y avait pas fait attention et qu'il avait continué de la vouvoyer.
.


CODE © LIEL








006600


Mar 4 Mar - 17:24
Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]
avatar
normal ◭ je plaaaaane


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Particularités:
Relationships:
normal ◭ je plaaaaane
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 22
Localisation : In your f✮cking ass ;D


Nolan était apparemment de son avis, elle devrait faire plus attention. Hiroko n’est pourtant pas du genre très maladroite ou énormément distraite, c’est à croire qu’aujourd’hui n’était pas le bon jour. Elle se met à observer le jeune homme et ne fait pas trop attention à ce qu’il regarde.

Elle ne savait plus trop quoi dire ni trop quoi faire, elle n’est pas très douée avec les gens et a tendance à rester seule dans son coin. C’est sans aucun doute le cas de certaines autres personnes et peut-être pouvait-elle les comprendre assez facilement. Tout le monde a sa raison, raison qui est toujours justifiée, même la plus idiote soit-elle.

- Je sais pas ce qui vous distrait mais ça doit être sérieux pour que vous ne fassiez pas attention à quelle endroit vous rangez vos affaire.

Ce qui la distrayait ? Une mauvaise nuit, une mauvaise note, de mauvaises rencontres ou encore une autre solution ? Elle-même ne sait pas répondre à cette question, elle n’en sait rien. Elle plonge alors dans ses pensées tentant désespérément de trouver une réponse.

Elle est sortie de sa recherche infructueuse par un caillou dans lequel Nolan a frappé avec son pied. Le regard d’Hiroko vient alors se poser non loin de ses chaussures. Elle s’abaisse après avoir vu le portefeuille ne se trouvant pas dans son sac comme elle l’avait pensé.  

-Tu l’avais vu ? Je crois que tu m’as en quelques sortes sauvée aujourd’hui. Ma mère me disait toujours de remercier les gens et d’incliner ma tête en signe de reconnaissance. Merci Nolan.

La jeune fille s’exécute et tente de faire apparaître un petit sourire. Elle regarde ensuite sa montre, peut-être par réflexe.  
Hiroko remet alors son portefeuille dans son sac et fait attention à ce qu’il ne tombe pas.
Là où on pourrait penser que la jeune fille est à l’aise, elle effectue un petit pas vers l’arrière, ses vieilles habitudes revenant probablement à la surface. Dans ce geste, il ne faut pas y voir quelque chose de méchant ou déplacé.

Tout d’un coup, elle se met à penser qu’on parle un peu trop d’elle à son goût, elle aimerait s’échapper de cette situation. Elle ne se sent plus trop à l’aise ne savant pas comment réagir ou comment trouver un sujet. Elle incline à nouveau sa tête en gage de remerciement étant vraiment reconnaissante.





Palevioletred gras/Indianred gras

Spoiler:
 


Re: Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]

Contenu sponsorisé


Excusez moi, c'est à vous? [Hiroko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: Extérieur du pensionnat :: La cour-