Partagez | 
Lun 2 Sep - 4:17
Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité



Home is where your heart is-
Woe, It's Me!



Cause everyone heart doesn't beat the same-



NOM&PRÉNOMS COMPLETS ✘  Nancy Laura Spungen, pour te servir.

SURNOM(S)✘  Appelle moi Punkette. Mais t'avise pas de m'appeller Sissi, bébé, il n'y a que lui qui peux le faire.

AGE ✘  Je suis née le 9 avril 1996 dans cette chère ville qu'est Paris. Fait le calcul, à présent ♥.

GENRE ✘ Je suis une femme, sweety. C'est pas comme si ça n'se voyait pas. -et que je le cachais, aheum~

ORIGINE ✘ Très bonne question. Il me semble que j'ai un peu de sang brésilien courant dans mes veines, merci la mom's.

A SAVOIR ✘ Des choses sur moi? Oooh, mais tu me semble bien curieux, mon cochon. Pourquoi gâcher le plaisir d'une lente découverte... ♥? Enfin, sache pour ta gouverne que j'ai eu mon heure de gloire, moi aussi. Entends moi chanter, un jour, I hope that you'll understand why. The Smockin' Pig, ça te dis rien?

GROUPE DÉSIRÉ ? ✘ Artiste-

Whaddya think about me ?


Nancy à une manière de penser et de parler bien à elle. Elle peux se vanter de savoir passer du coq à l'âne en un instant, ce qui déstabilise bien souvent ses interlocuteurs... Et l'amuse grandement.

On ne sais jamais précisément si elle parle sérieusement ou pas, tant elle a l'art de proférer des absurdités avec un air de total innocence; mais bien souvent il s'agit de foutage de gueule plus qu'autre chose :').

Mais le fait que Nancy ne se prenne jamais au sérieux cache en fait un problème de sociabilité bien plus profond; Incapable d'entretenir des relations humaines, elle se trompe tout le temps, de l'amour à l'amitié, de la tristesse à la colère; elle anticipe mal les réactions d'autrui en les comparants aux siennes, qui sont totalement illogiques, aussi enfantines que ses paroles paraissent acerbes au premier contact.
Car en effet, Sissi manie l'humour noir. Très noir.

Tout est acerbe dans sa bouche, tout est ironie dans ses paroles, mais ne dit-on pas; mieux vaux rire des choses qu'on ne peux pas changer? Eh bien, dans ce cas, comme un pion ballotté par les forces du destin, la jeune fille se regardera sombrer, un léger sourire ironique aux lèvres et le majeur tendu vers le ciel, comme une ultime parade au mec qui s'en fout, là haut, tout là haut.
Une ultime parade qui sonne comme un glas; "Tu ne m'auras pas."

____


Then I'm listening to you, I am wondering why too...



"Une histoire. Maman, lis-moi une histoire!"
Ainsi remontent mes plus lointains souvenirs. Une histoire, toujours une histoire, je n'en étais jamais rassasié.
Et je ne le serais jamais.
Car ce que j'attendais, en vérité, ce n'était pas une histoire, une histoire quelconque, dans un pays quelconque avec des personnages quelconques.
Non. Ce que j'attendais, c'était mon histoire. La réalisation de ma vie, le nec plus ultra de mon existence, le summum de tout ce que j'aurais pu jamais espérer.

Je me souviens l'avoir noté, d'ailleurs. Des dizaines de feuilles, les unes après les autres, rédigées d'une main sûre en anglais, car tout est tellement plus beau dans cette langue.
"Before I Die, I want to sing, and see a milion poeples sing with me.
Sing with our."

Et ce rêve, et cette passion qui me poursuivait ainsi, elle me rongeait au plus profond de moi; mais je m'en fichais. Mieux, je la voulais. C'était mon carburant, ma force, ma raison de vivre, et j'étais heureuse.
Rien ne rends plus heureux que la poursuite de ses objectifs. Cela donne une agréable sensation, grisante, plaisante, la sensation d'avoir un but.

J'ai grandis, j'ai appris, et cette envie c'est faite plus pressante au fond de moi; le monde de la musique, le rock, les gémissements jouissifs des guitares saturées, les hurlement des chanteurs, les pulsations de la batterie qui s'enflammaient, qui s'enflammaient en même temps que mon cœur battant au même rythme que la chanson; la foule, le corps à corps du public dont l'âme s'unie le temps d'une chanson: ils ne se connaissent pas, ils ne se sont jamais vus et ne se reverront jamais, mais ce soir, ce soir, le temps d'une minute trente de frénésie, il crieront ensemble les mêmes paroles, leurs bras tendus dans une étreinte délicieuse.
Ce monde, je le sentais, je le voulais, il était mien, tout comme lui était mien.
Parmi la foule, parmi toute une foule, il m'a vue, il m'a parlé, et je l'acceptai.
J'acceptai tout ce qu'il était, tout ce qu'il représentait, même si, c'est bien connu, Jamey Belton n'est pas réputé pour la douceur de ses actes.
Mais je l'aimai, pour ce qu'il représentait, et ses lèvres qui s’écrasaient sur les miennes, sur nos corps enlacés, elles me rappelaient à quelle point je vivais pour une magnifique passion.

J'étais douée, peut-être moins que d'autre mais assez pour durer; mais au delà de ça, c'était mon envie qui à fait la différence.
Certaines voix, certains guitaristes sont exceptionnels, purement divin.
Mais le fait que ça soit moi qui ai percé, c'est parce que je ne doutais pas.
J'étais corps et âme dans la musique, j'étais la musique.

Et ce qui devait arriver arriva, peut-être parce que la rumeur m'attribuait de partager la vie du plus sulfureux guitariste de l'époque?
Enfin, The Smockin' Pig décrocha une place pour un des plus grand festival de l'année; ils étaient excités, autant que moi; la batteuse, le bassiste et le leader guitariste, tous nous ne parlions que de cela, de la sensation délicieuse que procure une grande scène, où les enceinte résonnent à fond, passant ce que toi tu joue. N'est ce pas merveilleux? T'entendre, t'entendre jouer toi... entendre tes accords, plaqués sur ta guitare résonner dans le soir tombant, renverser la tête en arrière et lancer de toute ta voix, de toute ton âme les paroles que tu as toi même composé... C'est le paradis.
Un putain de paradis, mieux que tout, mieux que le sexe, mieux que la drogue, mieux que tout ce qu'un cerveau humain peux imaginer.

Mais malheureusement, tout le monde ne pense pas comme moi.
Le shoot? Bah, pas mal, ça procure un peu de sensation, t'es bien, t'es cool.
La coke? Un peu mieux.
Mais l'héroïne.. L'héroïne, ça c'est de la bonne, gros, ça c'est de la vraie, ça, quand t'en prend, t'en revient pas.
Tant et si bien qu'il n'en est jamais revenu, ce con de bassiste.
Bat', merde, pourquoi t'a fait ça...

Ici commença la descente aux enfers.
Ce groupe était ma famille, ils étaient mes amis, ils étaient mes frères et mes sœurs; je les aimais plus que tout au monde.
Je n'ai jamais été très douée en amour, je confonds toujours les sentiments, mais là, là je sais très bien à quel point je les aimais.
Je les aimais comme ma vie. Mieux, ils étaient ma vie.
Et un pan entier s'en écroulait, avec la mort de Bat'.


Alex, son meilleur ami et aussi lead guitariste se mit à devenir violent, renfermé; et ses crises étaient aussi fréquentes que son rire passé.

Et moi, au milieu de tout ça, pauvre petit pion perdu, je regardais ce putain de destin décimer une à une les personnes qui m'étaient chère.
Jamey m'en a voulu, pour cela, d'ailleurs. Il me disais que je faisais des montagnes de problèmes insignifiants, que je m'attachais trop aux gens. Peut-être était-il jaloux, tout simplement, peut-être croyait-il que je couchais avec Bat'? Enfin, quoi qu'il en soit il ne mâchait pas ses mots, et lorsqu'il n'en trouva plus d'assez dur pour mes les envoyer au visage, il usa de ses poings.
Durs.
Violents.

"Time passes, memories rest, but I'm not alive", hurlais-je du haut de cette scène, avec, en fond sonore, la dernière ligne de basse enregistrée par ce con, ce con que j'aimais tant...
Mes cris déchirants se confondaient avec les ceux du public lorsque je m'élançai une dernière fois dans la foule, distançant cette horreur de réalité pour une minute ou j'allais partager l'existence de tout ces gens, ces gens qui nous aiment et nous suivent, qui nous font vivre que l'on aimerai tant embrasser, tous autant qu'ils sont; mais des mots n'ont pas de puissance physique.
Alors on se jette dans la foule, on se fait porter par des milliers de bras sur quelques mètres, sur quelque secondes ou ton corps ne fait plus qu'un avec le monde;

Et puis c'est finit. Le retour sur scène est aussi brutal que celui à la réalité.
Le concert, l'ultime, la tournée d'adieu s'achève dans les larmes.

Une déclaration émue d'Alex, et voilà.
C'est finit. Adieu, scène, adieu vie de rêve, adieu tout.


J'ai 17 ans, et l'impression d'avoir trop vécu. My life goes down in a blink of an eye, et ma vie s'est arrêtée.
Je suis restée bloquée à cette scène, à ce dernier concert de cette dernière tournée, là, juste là, paumée entre un ampli et une guitare, assise près d'un pauvre fil de micro. Regardant les gens s'activer pour démonter les ruines de mon ancienne vie.

Jamey appelait ça un blocage psychologique, et insistait pour que je vois un psy.
Dans mon éternelle fierté, je refusais. Je refusais toute aide extérieur, pensant peut-être réussir à mourir si je restai seule a thousand years.
C'est une forme d'auto destruction comme une autre, ma foi... Je la préféré néanmoins à l'auto mutilation.
Les coups de cutters dans le creux des bras, j'ai déjà donné, merci.
J'ai déjà donné et je n'ai pas supporter. Allez savoir pourquoi, à la vue de ces horreurs de croûtes sur mes bras, j'ai hurlé, j'ai vomi, j'ai paniqué, j'ai essayé de les arracher tant cette vision me révulsait.

Je suis absolument incapable de m'infliger du mal sciemment.

"Par contre, laisser un homme te frapper, ça tu peux" murmurait une petite voix insidieuse.
Oui, en effet, je peux. Peut-être que j'estimais mériter ces coups, dans mon inconscient.
Ou que je le voyait comme un échappatoire, un rituel qui me garderait en vie?

Je ne sais.
Il n'empêche qu'un jour, dans ce putain de petit motel ou j'était prostrée dans un coin, il est rentré. Dans sa main, il tenait un couteau, long, acéré. Il tentait la résistance de la lame, la passait sur son visage, appuyait l'extrémité sur son pouce. Une goutte de sang à perlé, rouge sur sa peau blanchie à l'héro'.
Son sombre regard aux poches sombres à croisé le mien, et je ne lâchais pas, tant ce qui d'y lisait me prenait aux tripes.
C'était un regard affamé, un regard de bête traqué, promesse de délices masochistes.

A peine consciente du délire malade de mon esprit, j'observais la lame.
Je m'en rends compte, maintenant. Je me rends compte d'a quel point cette lame me fascinait. Ma vie était finie, je n'étais plus qu'un ectoplasme, alors à quoi bon garder une enveloppe corporelle?

Oui, je le sais à présent.
J'aurais voulu que cette lame s'enfonce en moi, en plein dans mon coeur.
Mais à la place de cela, c'est l'estomac qu'elle frappa, et avec force comme l'en atteste cette cicatrice blanchâtre qui court à présent sur ma hanche.


"L'ex-chanteuse des Smockin' Pig retrouvée dans sa chambre d'hôtel est tombée dans le coma à la suite d'une hémorragie due à plusieurs coups de couteau dans la région de l'estomac. Les soupçons portent à présent sur son petit ami et guitariste de Wednesday 13, Jamey Belton. Une nouvelle rhétorique du très connu "Punk's not die", ou simplement une nouvelle preuve que la jeunesse, c'est du gâchis de la donner aux jeunes?"

Ainsi titra Rolling Stones.
Quelle putain d'ironie, quand même. Toute ma vie, j'ai rêvé de passer dans ce magazine, roi incontesté de la culture rock, et voilà.
Me voilà dans la rubrique "So Long", pour mes travers.
Voici ce que les gens retiendront de moi.
Nancy, baise avec un connard, se fait taillader par ce même connard.

Pourtant, non. Je ne suis pas que ça, il me semble même que j'ai été heureuse, un jour.
Mais maintenant, c'est fini. Je suis Nancy Spungen, pute et comateuse.


Et voilà que ce psy, ce connard qu'ils m'ont foutus, à l'hosto... Voilà qu'il me tends un prospectus, avec ses yeux empli de pitié et de commisération.
Mon Dieu, qu'est ce que j'ai envie de les lui arracher, ces yeux...

Enfin. Ce papier, qu'est ce que c'est que ça, encore? Rinku? Ouais, ça sonne Jap, okey, et?
Un pensionnat. Wat. I would like give a fuck. "J'ai une tronche à aller dans un putain de pensionnat, mec?"
Au Japon en plus. Allez, c'est la fête.
Oh, tient, ça continue cette merde. Un endroit ou on recommence ça vie, sans se soucier de mon passer.

Ah tient, ça existe encore un endroit pareil? Avec des gens qui ne connaisse pas encore ma face, qui pourrait m'aprécier pour autre chose que "Oh putain, t'es la meuf à Jamey Belton?!"
Eh beh, il est peut être pas si con que ça, en fait, ce psy.



But who are you behind this fuckin' mirror ?


PRENOM ET/OU PSEUDONYME(S) ✘
Va pour Ness.
NessLennon, Smockin' Ness, LockNess sur les serveurs de jeux et enfin Ness_(N) sur un endroit autrefois verdoyant et présentement infesté de kikoo.

ÂGE ✘  Tu veux pas savoir. ♥

TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? ✘  Pas du RPG, mais un machin y ressemblant fortement, et ce depuis près de deux ans (Sinon, Warcraft ça compte ♥?)

TU NOUS AS TROUVES COMMENT ? ✘  J'me suis faite pistonner par ma pote d'admin (love, au fait ♥). Ouais, je sais, on vit pas tous dans le même monde.. *SE FLINGUE*
UNE SUGGESTION ? ✘  Mais non, vous êtes parfaits.

ET LE CODE ALORS ? ✘  Mon code pin? TA CRU?! *sors*

TU REVIENS QUAND ? ✘  Toutes les nuits, mes cochons ♥...

T'AIMES LE CHOCOLAT ? ✘  Et keummeeent *A*. Même si ça fait des mois que j'en ai pas mangé, beuh..

UN DERNIER TRUC A DIRE? ✘ Ouaip'. I'M AWESOME AS FUCK. And.. Don't forget, punk will NEVER die, because it's not a stupid picture, it's a way of life.

[/i]




_ _







[/font][/font]


Dernière édition par Nancy Spungen le Lun 2 Sep - 16:57, édité 6 fois (Raison : C'est ta putain de promesse d'avenir.)
Lun 2 Sep - 5:58
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Bienvenue parmi nous jeune Punk ~
Lun 2 Sep - 8:06
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar
modérateur ★ so fabulous for me


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle:
Particularités:
Relationships:
modérateur ★ so fabulous for me
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 967
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 20


WELCOME ! Bonne chance pour la suite !




Jaïna fait une traversée du monde en #99cc99 ♦
Spoiler:
 


Lun 2 Sep - 8:06
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar
geek ☠ dtc, j'regarde pas la manette


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle:
Particularités:
Relationships:
geek ☠ dtc, j'regarde pas la manette
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1312
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 20


Bienvenue ! J'aime déjà le caractère de ton personnage, bonne chance pour la suite. \o




Spoiler:
 


Spoiler:
 


Lun 2 Sep - 8:53
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


BIENVENUUUUUE CHOUPEEEETTE ♥
Lun 2 Sep - 13:53
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Merci mes cochons ♥

(Hey hey, yosh poupée ;D)
Lun 2 Sep - 14:21
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité



Tu es validé(e)!

Y'a quelques petites fautes par ci par là mais sinon c'est parfaiiit ^^ *et dieu que j'aime ton histoire. TT*

N'oublie pas de passer par le bottin des avatars pour pas qu'on pique ton perso.
Fais aussi une Demande de chambre pour éviter de dormir dehors o/
Tu peux également faire ta fiche de liens pour te faire des potos!
Et enfin une Demande de RPG à ce lien!

Si tu as une question n'hésites pas à t'adresser aux admins ou aux modos!
Bon Rps sur Rinku ^^!
Lun 2 Sep - 14:56
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Euki princesse, j'm'occupe de tout ça! (et déconne pas, c'est vraiment foutu à l'arrache =A=..)
Enfin, merci poupée :') ♥
Lun 2 Sep - 15:07
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar
artiste ♪ the sky's the limit


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle: Hétéro
Particularités:
Relationships:
artiste ♪ the sky's the limit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 240
Date d'inscription : 15/07/2013
Localisation : Ou tu veux que je sois ? Dans ma chambre.


NessLennon ? Moi c'est Dark Lennon 8D /PAN
Bienvenue o/




Récompenses ♥:
 

Un jour, mes parents m'ont dit qu'à chaque fois que je respirais, quelqu'un mourrait dans le monde. J'me suis sentie tellement responsable que j'ai décidé de plus respirer du tout. Mais j'ai vu que par réflexe je le faisais, donc je me suis mise à pleurer.
Et puis, mes parents m'ont dit que pour chaque personne qui meurt, un bébé nait. Et là, j'ai été contente.

Iyo mange des cookies en #DC143C


Lun 2 Sep - 16:22
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


J'ai eu l'honneur de faire connaitre Lennon à Nancy. C'est resté 83.
Lun 2 Sep - 16:31
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Maw >> Nancy.. Putain, poupée, déconne pas, c'est comme si je t’appelais Amy.
Ou.. OU IKUTO. T'AIMERAIS QUE JE T'APELLE IKUTO?!

DarkLennon >> Ahah, une âme soeur :'D.
Sinon y a Billie Bob qu'est pas mal, aussi. *sors et comprenne qui pourra*
Lun 2 Sep - 18:19
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Bah j'my suis habituée, hein.

TU VEUX QUE J'T'APPELLE JIMMY OU DANIELLE, C'CA?
Lun 2 Sep - 18:41
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


DA.. DANNYYYY *pétée de rire avec la réaction QU'ON SAIS...*
Roh God, Jimmy et Miya me manquent.
Tout comme le trio des quatre cons là. ET SCARLETT. °(oOo)°. *sors une énième fois*
Mar 3 Sep - 7:02
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar
geek ☠ dtc, j'regarde pas la manette


Bitch, i'm fabulous.
Orientation sexuelle:
Particularités:
Relationships:
geek ☠ dtc, j'regarde pas la manette
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1312
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 20


Attention au flood les miss.




Spoiler:
 


Spoiler:
 


Mar 3 Sep - 10:29
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]
avatar

Invité
Invité


Holy shit, j'avais zappé.
Sorry :'DD (Putain, Marion, t'a vu ce que tu m'fait faire, merde...)
Re: Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]

Contenu sponsorisé


Sometimes "Goodbye" Is More Than a Second Chance [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R I N K U Pensionnat :: Dossiers oubliés-